Le blog spécialiste de l’externalisation de la gestion de formation

Contributions formation et apprentissage – le point sur la période de transition

A partir de 2021, l’URSSAF assurera la collecte des contributions formation et apprentissage versées par les entreprises. Ces versements se feront au titre de l’année en cours, alors que jusqu’à présent les cotisations étaient calculées sur la base des rémunérations de l’année précédente.
Jusqu’à présent, les cotisations étaient calculées sur la base des rémunérations de l’année précédente ; désormais, c’est révolu ! Les versements se feront au titre de l’année en cours.

Comment s’effectuera la transition ? Quelles seront les conséquences pour les entreprises ? Spécialiste de l’externalisation de la gestion de formation et des contrats d’apprentissage, Develop’Invest fait le point.

Bases de calcul et taux inchangés
La contribution formation, tout comme la taxe d’apprentissage et la contribution supplémentaire à l’apprentissage sont calculées sur la masse salariale brute, c’est-à-dire sur le montant total des rémunérations imposables et des avantages en nature versés au personnel durant une année.
Les taux de cotisations actuellement en vigueur sont les suivants :

CotisationsEffectif
Jusqu’à
10 salariés
A
partir de 11 salariés
A
partir de 250 salariés
A
partir de 2000 salariés
Contribution formation0,55%
MS*
1% MS*
Taxe
d’apprentissage
0.68% MS¹
1%
CPF-CDD
1% des salaires des CDD (hors contrats
d’alternance, CAE…)
Contribution
supplémentaire à l’apprentissage (CSA)
De 0%
à 0,4% MS*
De 0%
à 0,6% MS*

* MS = Masse salariale
(1) 0,44% dans les dpts du Haut-Rhin, Bas-Rhin et de la Moselle)
A noter : la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel n’a pas eu d’incidence sur ces taux.

2019-2020, années de transition
Deux années de transition ont été aménagées pour le passage à une imposition au titre de l’année en cours.

En 2019,
¬ les entreprises doivent s’acquitter de l’ensemble des cotisations ci-dessus au titre de 2018,
¬ auxquelles s’ajoutera une avance de 75% au titre de la cotisation formation de 2019. Cette avance doit être versée avant le 15 septembre à leur OPCO. Elles ne versent donc pas 1.68%, mais bien 1,68% + 0,75% = 2,43% de leur masse salariale (sans compter la CSA et le 1% CPF-CDD dus au titre de l’année 2018).
¬ Pour « compenser » le double-versement de la cotisation formation, les entreprises sont exonérées de la taxe d’apprentissage au titre de 2019.

En 2020,
¬ les entreprises devront verser le solde (25%) de leur contribution formation au titre de 2019,
¬ ainsi qu’une avance de 75% sur leur contribution formation et leur taxe d’apprentissage au titre de l’année 2020,
¬ soit un total de 1,51% de leur masse salariale (hors 1% CPF-CDD et CSA).

Le calendrier de versement aux OPCO durant la période transitoire, pour l’ensemble des contributions formation et alternance, est le suivant :

ContributionsEchéancier
de règlements à l’OPCO
Entreprises
de -11 salariés
Entreprises
de 11 salariés et +
Masse salariale
2019
Contribution
formation
Avant
le 1er
mars 2020
– Acompte de 75% avant le 15 septembre 2019
– Solde et régularisation avant le 1er mars 2020
Taxe
d’apprentissage
Pas de
taxe d’apprentissage
1%
CPF-CDD
Avant
le 1er
mars 2020
Avant le 1er mars 2020
Contribution
supplémentaire à l’apprentissage (CSA
Non
concernées
Masse
salariale 2020
Contribution
formation
Avant
le 1er
mars 2021
– Acompte de 40% avant le 1er
mars 2020
– Acompte de 35% avant le 15 septembre 2020
– Solde et régularisation avant le 1er
mars
2021
Taxe
d’apprentissage
1%
CPF-CDD
Avant le 1er mars 2021Avant
le 1er
mars 2021
Contribution supplémentaire
à l’apprentissage (CSA)
Non concernées

Source : https://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/entreprise-et-formation/article/participation-financiere-des-entreprises-au-developpement-de-la-formation

Comment optimiser vos cotisations ?

Certaines dépenses peuvent être déduites, dans certaines limites et sous certaines conditions, de la taxe d’apprentissage. Il s’agit :
– Des dépenses permettant de développer les formations initiales technologiques et professionnelles (hors apprentissage) et l’insertion professionnelle,
– Des subventions versées aux centres de formation d’apprentis sous forme d’équipements et de matériels conformes aux besoins des formations dispensées,
– Des dépenses relatives aux formations délivrées par un centre de formation d’apprentis interne à une entreprise,
– Du « bonus alternants » pour les entreprises de 250 salariés et plus qui dépassent le taux de 5% de salariés en alternance(2).

Que ce soit pour optimiser votre budget de formation ou vos cotisations, Develop’Invest est le partenaire que vous recherchez. Grâce à son pôle interne dédié à l’alternance, Develop’Invest vous accompagne dans l’élaboration et la mise en place de votre politique alternance. Ainsi, vous pourrez profiter au mieux des incitations fiscales existantes tout en ayant du temps pour vous concentrer sur les tâches à forte valeur ajoutée, comme l’intégration effective de vos nouveaux collaborateurs. Parlons-en !

(2) Y compris contrat de professionnalisation, contrat d’apprentissage, VIE et CIFRE.

Article écrit par Hugues HASSENFRATZ, consultant Develop’Invest