blog

Blog

Develop-invest2

L’évaluation des formations en 6 conseils concrets

« Evaluation de la formation : comment obtenir des retours constructifs », tel était le sujet du dernier petit-déjeuner organisé par DidUEnjoy, en partenariat avec Brainlinks et le Lab-RH au Perchoir à Paris. Develop’Invest, spécialiste de l’externalisation de la formation professionnelle, vous en livre ici les principales leçons.

Présentée en introduction, une étude réalisée auprès d’une centaine de responsables formation de grandes entreprises françaises par DidUEnjoy montre qu’en France, la pratique des évaluations « à chaud » est quasi-systématique. En revanche, la plupart des responsables formation sont insatisfaits des méthodes d’évaluation mises en œuvre.

 

Invités à commenter ces résultats, Jonathan Pottiez, auteur d’un ouvrage sur l’évaluation de la formation[1], ainsi qu’une poignée de responsables de formation rassemblés autour d’une table ronde, ont livré quelques conseils concrets pour structurer l’évaluation des formations :

  • Elaborer des questionnaires d’évaluation courts, ne comportant que des questions portant sur des aspects sur lesquels il est possible d’agir réellement et à court-terme (éviter les questions sur les salles, les repas etc., surtout si l’on n’a pas la maîtrise de ces aspects) ;

 

  • Formaliser un processus simple pour la collecte et l’analyse des questionnaires, en se dotant d’un outil digital facilement accessible et en garantissant l’anonymat effectif des répondants ;

 

  • Développer l’usage ciblé des évaluations à froid, qui portent sur les transferts d’acquis en situation de travail. Celles-ci doivent faire l’objet d’une démarche spécifique : des évaluations à 360°, impliquant les managers concernés, des clients internes, voire externes, peuvent être mises en place, ainsi que des systèmes de reconnaissance d’acquis entre collègues ;

 

  • Mettre en place aussi de façon ciblée des évaluations d’impact. Il est important de ne pas confondre cette étape avec le fait de mesurer le ROI de la formation ; en effet, il est généralement impossible de mesurer le ratio entre argent gagné et argent investi lorsque l’on parle de formation, car les résultats des formations sont « noyés » dans des relations causales multiples. En revanche, il est possible de mesurer un retour sur attentes (ROE), si l’on s’assure de définir des indicateurs de résultats avec les commanditaires des formations ciblées dès la phase amont (« qu’attendez-vous de cette formation ? ») ;

 

  • Exploiter les résultats : les évaluations doivent déboucher sur des actions correctives ou des plans d’actions, sinon elles ne servent à rien. L’exploitation des résultats peut servir à sélectionner les meilleurs fournisseurs de formation, à améliorer les contenus, à optimiser les aspects organisationnels etc. ;

 

  • Communiquer sur les résultats auprès des participants et des commanditaires, car la communication des résultats favorise l’engagement des participants dans la démarche d’évaluation… et renforce la légitimité du service formation.

 

L’évaluation de la formation doit représenter moins de 5% de l’investissement de formation. Il s’agit d’argent bien dépensé si les évaluations permettent de réaliser des gains, non seulement en termes de satisfaction des bénéficiaires, mais aussi et surtout en termes d’efficience globale de la fonction formation.

Si vous souhaitez en savoir plus ou être accompagné(e) dans la gestion de la formation (audit du plan de formation, évaluations, optimisation du budget de formation…), contactez dès à présent Develop’Invest.

 

Article écrit par Hugues HASSENFRATZ, consultant Develop’Invest

[1] L’évaluation de la formation – 2e éd. – Pilotez et maximisez l’efficacité de vos formations. Editions DUNOD, collection formation, 2017